Le recteur de la paroisse de Tous les Saints a adressé ses condoléances au maire de Strasbourg à la suite des événements du 11 décembre

Le 11 décembre 2018, vers 20 heures, plusieurs coups de feu ont retenti dans le centre de Strasbourg. À la suite de la fusillade, 3 personnes ont été tuées et 13 personnes ont été blessées (les informations sur les victimes sont constamment mises à jour). Les forces de l'ordre ont été rapidement impliquées. Selon les autorités françaises, le tireur, originaire de Strasbourg, était connu de la police pour avoir commis des crimes violents, sa détention était planifiée pour meurtre.

À travers les agences de presse et les réseaux sociaux, ce qui s'est passé a immédiatement attiré l'attention non seulement des Français, mais du monde entier. Le clergé et les paroissiens de l'église de Tous les Saints étaient également paniqués et inquiets à cause des événements tragiques survenus à Strasbourg. Les noms des personnes qui ont souffert lors de la fusillade n'ont pas encore été dévoilés. Il est donc difficile de dire s'il y avait des chrétiens orthodoxes parmi eux.

Higoumène Philipp (Ryabykh), le recteur de l'église de Tous les Saints, a adressé une lettre au maire de Strasbourg, Roland Ries, dans laquelle il exprimait ses condoléances et son soutien. Le père Philipp a notamment écrit:

“La Représentation de l’Eglise Orthodoxe Russe à Strasbourg et la paroisse patriarcale de Tous les Saints vous adressent leurs plus profondes condoléances et leur sympathie en ces heures tragiques.

Nous prions pour les victimes et leurs familles. Je vous assure, Monsieur le Maire, de notre respectueuse amitié. Que la Mère de Dieu protège sa ville et toute la France.”

Recently added